3 conseils naturels en cas de stress

Tout d’abord, il faut savoir que le stress est une réaction totalement normale de notre corps et de notre psychisme face à un danger ou un événement qui demande un effort d’adaptation.

Les éléments favorisant le stress sont totalement propres à chaque individu et le stress étant simplement une réaction de notre organisme face à ces perturbations extérieures, la gestion du stress permettra donc de réguler cette réaction d’adaptation parfois excessive.

« C’est une folie de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l’esprit » Platon

Lorsque les situations de stress sont répétées voire continues cela crée ce qu’on appelle du stress chronique, les principaux signes physiques d’un état de stress chronique sont :

  • Des symptômes physiques : troubles du sommeil, douleurs diverses (migraines, douleurs digestives, articulaires ou musculaires…), accélération du vieillissement, déminéralisation, affaiblissement du système immunitaire, hypertension,…
  • Des symptômes émotionnels : sensibilité excessive, crise de larmes, colères, angoisse, mal-être…
  • Des symptômes intellectuels : perte de mémoire, difficultés de concentration, difficultés à prendre des décisions…

Tous ces symptômes vont avoir des répercussions sur la vie et l’environnement extérieur en entraînant tout type d’addiction (tabac, alcool, jeux vidéos, anxiolytiques…) mais également du repli sur soi, des peurs exagérées, une agressivité, une diminution des activités sociales…

Alors quelles actions naturelles mettre en place pour diminuer l’état de stress ?

1. Revenir à l’instant présent

Lorsqu’il y a un stress, de l’angoisse ou de l’anxiété, la majeure partie du temps il ne se passe aucun réél danger (je veux dire par là que la survie est rarement impactée). Réfléchissez à la dernière fois que vous vous êtes senti(e) stressé(e)… Etiez vous réellement en danger ? Le stress lorsqu’il est devenu chronique peut être causé par une anxiété vis à vis de faits imaginaires du futur ou par des ruminations à propos du passé. Ce qui signifie que la majeure partie du temps, les situations stressantes ne sont créées que par nos pensées. Et plus nos émotions sont fortes et intenses, moins nos pensées seront claires et axées sur le moment présent.

Lorsque l’on revient vraiment à 100% dans l’instant présent, il n’y a, dans la majorité des cas, plus aucune raison d’avoir peur.

Alors comment revenir à l’instant présent ? Vous pouvez par exemple toucher vos bras, votre visage afin de porter l’attention sur vos sensations physiques et sur votre corps, pour revenir ici et maintenant. Vous allez ainsi rapidement constater que vous êtes pleinement et totalement en sécurité et que tout va bien !

Pour revenir dans la pleine conscience de l’instant présent, la respiration est également un outil facilement accessible tout en étant un des plus efficace ! En effet reprendre la maîtrise de sa respiration permet de maîtriser son corps physique et son corps émotionnel. Cela calme les pensées et permet de vraiment revenir ici et maintenant.

Exemple d’exercice de respiration : la cohérence cardiaque (disponible gratuitement sur Youtube)

2. Apporter les bons nutriments par l’alimentation

Notre alimentation influence énormément notre réaction au stress, si l’alimentation est pauvre en vitamines, minéraux et acides gras essentiels, cela va générer une accumulation de toxines à l’intérieur des cellules et ainsi augmenter grandement l’état de stress chronique.

Alors quels aliments privilégier ?

  • Les vitamines du groupe B

Elles vont permettre de réguler le système nerveux en participant à la fixation du magnésium.

On en retrouve dans les bananes, les oléagineux, les lentilles, les oeufs, les légumes verts,…

  • Les oméga 3

Les oméga 3 sont à consommer quotidiennement car ils participent à la protection et à la régénération des cellules du cerveau et de l’ensemble du système nerveux.

Les oméga 3 se trouvent dans les petits poissons gras (sardines, harengs, maquereaux,…) à choisir de préférence bio et issus de la pêche durable, ainsi que dans certaines huiles végétales de 1ère pression à froid (lin, colza, chanvre, cameline, noix) d’origine biologiques et stockées dans des bouteilles en verre (les matières grasses telles que les huiles absorbent en effet tous les perturbateurs endocriniens présents dans une bouteille en plastique). Ces huiles sont à consommer crues et doivent être conservées au frigo pour les préserver du risque d’oxydation.

  • Le magnésium

Le magnésium participe à la régulation du rythme cardiaque et à l’équilibre du système nerveux. Le stress consomme énormément de magnésium et une carence en magnésium augmente la sensibilité au stress : c’est un cercle vicieux. D’où l’importance de veiller à avoir un apport régulier en magnésium via l’alimentation ou une complémentation.

Le magnésium se retrouve dans les bananes, les avocats, les noix de cajou, le chocolat noir et les céréales complètes.

En parallèle d’une alimentation équilibrée, il peut être interessant de se complémenter ponctuellement en magnésium marin, comme par exemple le plasma Quinton. Le plasma Quinton est une solution d’eau de mer stérile et non chauffée qui contient énormément de minéraux et d’oligo-éléments dont le magnésium, il est disponible en magasin bio sous forme isotonique et hypertonique.

3. S’accompagner des plantes médicinales

Les plantes médicinales ont comme leur nom l’indique des propriétés thérapeutiques qui peuvent être très intéressantes dans le cas de stress chronique. L’utilisation des plantes médicinales doit se faire avec parcimonie et en conscience. Il ne s’agit en aucun cas d’une médecine « douce », en cas de mauvaise utilisation ou de surdosage, certaines plantes peuvent devenir toxiques. Si vous avez un doute ou une question, contactez moi.

  • La passiflore Passiflora Incarnata

La passiflore est une grande alliée du système nerveux, elle peut être utilisée en cas d’anxiété, de nervosité, d’hyperémotivité, d’hypertension mais également de troubles du sommeil. Elle est principalement consommée en infusion des parties aériennes à raison de 2 à 3 tasses par jour pendant quelques jours.

La passiflore est déconseillée chez les femmes enceintes, chez les enfants de moins de 7 ans. Sa prise n’est pas recommandée avant de conduire en raison de son effet légérement sédatif.

  • La lavande vraie Lavandula angustifolia

L’une des plantes les plus connues par le grand public, la lavande apaise tous les terrains anxieux et spasmophile. La lavande réconforte et agit comme sédatif du système nerveux.

Utilisée en huile essentielle en cas de troubles du sommeil ou bien de situation stressante. Je vous recommande de l’utiliser par voie olfactive (= sentir quelques minutes l’huile essentielle directement au flacon) en cas de besoin.

La lavande peut également être utilisée en infusion, seule ou ajoutée à une autre plante apaisante, à raison de 2 à 3 tasses par jour pendant quelques jours.

La lavande est déconseillée chez les personnes prenant un traitement anti-coagulant ainsi que chez les femmes enceintes.

  • L’aubépine Crataegus laevigata

L’une de mes plantes préférées lors de périodes de stress : l’aubépine, considérée aussi comme l’arbre des sorcières. L’aubépine sera particulièrement intéressante si vous êtes sujet(tte)s aux crises d’angoisse, crise de spasmophilie associée à une sensation d’oppression thoracique mais également en cas d’hypersensibilité et d’hyperémotivité.

L’aubépine est LA plante régulatrice cardiaque ! Elle régule l’hypertension artérielle tout en apaisant et stimulant le coeur.

Elle peut être utilisée en infusion à raison de 2 à 3 tasses par jour selon les besoins.

L’aubépine est contre-indiquée en cas de maladies cardiaque mais également chez les femmes enceintes et les enfants.

Il existe évidemment une multitude de techniques et de plantes médicinales permettant de réguler le système nerveux et d’apaiser le stress lorsqu’il pointe le bout de son nez. J’espère que cet article vous aura aidé, sentez vous libre de me laisser un commentaire ou de partager l’article autour de vous 🙂

Si vous souhaitez réaliser un bilan de vitalité et obtenir des conseils personnalisés vous permettant de réduire le stress, vous pouvez me contacter via mon formulaire de contact

A bientôt !

Elisabeth

Laisser un commentaire